Fermer le menu

Votre demande a été envoyée

Merci pour votre intérêt ! Nous traiterons rapidement votre demande.

Choisissez votre profil


Pour tous ceux qui recherchent une solution durable et à fort potentiel de développement pour leur logement.

Pour tous ceux qui souhaitent marquer des points auprès de leurs clients en leur présentant une solution fiable.

Pour tous ceux qui accordent de l'importance à un aménagement efficace de leur bâtiment
Modifier le profil

Les pompes à chaleur dans les nouvelles constructions

L'EnEV fixe le cap

Les pompes à chaleur dans les nouvelles constructions

La nouvelle mouture du décret sur les économies d'énergie (EnEV 2016) en vigueur depuis le 1er juillet 2016 ayant une fois encore renforcé les exigences, les pompes à chaleur s'imposent désormais comme le chauffage de l'avenir.

La consommation d'énergie primaire

maîtrisée

L'EnEV a pour objectif de réduire les émissions de CO2. Dans ce but, le besoin en énergie primaire maximum autorisé des nouvelles constructions a été fortement réduit, de 25 % par rapport aux exigences actuelles. Cet objectif ne peut être atteint que de deux manières : soit par l'utilisation d'une technique de chauffage économique sur la base d'énergie renouvelable, soit par le renforcement des mesures d'isolation.


Nombre de pompes à chaleur dans les bâtiments résidentiels neufs en 2015

Source : Office statistique fédéral, Constructions terminées  dans les bâtiments résidentiels en fonction de l'énergie de chauffage primaire principalement utilisée au cours de l'année 2015

 


Le compte

y est !

Une pompe à chaleur offre les meilleures conditions pour réaliser la réduction de quelque 25 % du besoin en énergie primaire du bâtiment de référence. Lorsque l'enveloppe des bâtiments est isolée, il suffit dès lors souvent de respecter la norme minimum pour répondre à toutes les exigences de l'EnEV 2016. Ce qui contribue à réduire les coûts.

L'essentiel

en un coup d'œil

Le  Guide Décret sur les économies d'énergie du bwp (Bundesverband Wärmepumpe e.V. - Fédération allemande des pompes à chaleur) présente une bonne vue d'ensemble des effets de la dernière mouture de l'EnEV.


Les pompes à chaleur air/eau

au sommet de l'échelle

Bien que l'EnEV 2014 en vigueur au moment de la demande du permis de construire reste encore d'application pour les maisons dont la construction se termine actuellement, une tendance se dessine : en 2015 déjà, 31,4 % des bâtiments résidentiels achevés ont été équipés d'une pompe à chaleur, et ce chiffre s'élève même à 33,4 % pour les maisons uni- et bifamiliales (source : Office statistique fédéral).

Une technique appropriée

facilite le choix

C'est précisément à ce niveau qu'une pompe à chaleur peut faire montre de tous ses atouts : dans la dernière version de l'EnEV, le courant électrique utilisé pour la production de chaleur a une nouvelle fois été réévalué favorablement d'un facteur de 1,8 en faveur de l'énergie primaire, parce qu'il provient de plus en plus de sources renouvelables. Ce fait, associé au facteur de charge particulièrement élevé des pompes à chaleur, a permis à celles-ci de se catapulter au sommet de l'échelle de l'efficacité.

DE BONNES RAISONS POUR CHOISIR

LA POMPE À CHALEUR

C'est précisément parce que les nouvelles constructions ont des besoins en chaleur réduits que les pompes à chaleur air/eau se qualifient idéalement, selon la Bundesverband Wärmepumpe e.V. D'autres facteurs interviennent également à ce niveau : la forte amélioration de l'efficacité, mais aussi et surtout les faibles coûts d'installation et d'exploitation, ainsi que la disparition des procédures d'autorisation nécessaires pour les pompes à chaleur géothermiques.